ESR CHU de Lille et Coz Nord, une organisation régionale

Vendredi 15 Juin 2018
La Coz REB de la zone de défense et de sécurité Nord a pour mission d'organiser et de coordonner la prise en charge des patients « suspects », « cas possibles » et « cas confirmés » d'une infection REB. Coordonnée par le CHU de Lille, ESR, elle bénéficie de l'expertise et de l'appui de ses référents REB et SSE. La particularité de la région est qu'il existe une adéquation géographique entre la région des Hauts-de-France et la zone Nord permettant la mise en place d'un parcours de soin sur l'ensemble de la région, en collaboration avec l'ARSz. La Coz REB assure les missions zonales, et contribue à la prise en charge de tels patients au sein de l'ESR, en concertation avec le COPIL REB de l'ESR. Ce dernier est une instance opérationnelle interne au CHU de Lille, et n'a donc pas vocation à organiser l'offre de soins en situation sanitaire exceptionnelle REB au niveau zonal.

La cellule se réunit chaque trimestre en période inter crise et autant que nécessaire en cas de crise sanitaire. Au niveau zonal, nous aspirons à établir un maillage pour fluidifier le parcours d'un patient « suspect » d'une infection REB : l'idée est d'identifier des ES de 1ère ligne capables d'évaluer de tels patients pour classement en « cas possible », en vue d'organiser ensuite leur hospitalisation au sein de l'ESR.  Cela implique également d'identifier des référents REB au sein de ces ES, de mutualiser les procédures et d'organiser leur formation continue.  Ce partage des procédures a déjà été mis en place au sein de la zone lors de l'alerte Ebola. Le CHU de Lille avait mis à disposition des sessions d'information et de formation pour les ES de 1ère ligne, avec notamment la réalisation d'un film concernant l'habillage et le déshabillage, leur permettant d'acquérir des compétences et une expertise pour l'accueil et l'évaluation d'un patient « suspect » d'infection à virus Ebola.

Au CHU de Lille, nous poursuivons l'organisation du parcours patient au sein des services concernés en mettant l'accent sur l'élaboration des procédures, leur application et leur évaluation avec un programme de formation des professionnels de santé. Ainsi, en 2017, nous avons réalisé un exercice en situation réelle sur la prise en charge d'un patient suspect d'infection à MERS-CoV admis dans le service d'accueil des urgences et nécessitant secondairement un transfert en réanimation médicale. Nous sommes passés de la théorie à la pratique et l'ensemble des procédures a pu être évalué, puis réajusté.  Pour conclure, la prise en charge de tels patients requiert un partage de compétence et d'expertise, l'intervention de nombreux acteurs de santé, l'élaboration de procédures, l'organisation d'un « parcours patient » et une harmonisation des pratiques, qui apparaissent indispensables tant au niveau zonal, qu'au sein de l'ESR.

Pilotage de la Coz REB Nord :  Dr P Goldstein, Chef du pôle de l'urgence et du SAMU zonal, Dr R Joly, Médecin responsable SSE du SAMU zonal, P Vandewoestyne, Directeur Qualité Risques Vigilances, J Dusautois, Ingénieur coordonnateur SSE, Pr K Faure, Chef du service de Maladies Infectieuses, et Dr MC Chopin, PH du service de Maladies Infectieuses


 
Retour à la liste