Coz Sud : test du référentiel technique pour le cahier des charges des ESR

Mercredi 12 Décembre 2018
L'Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) Méditerranée Infection, ESR de la zone Sud, regroupe dans un bâtiment « intelligent » le soin, la recherche, la surveillance et l'information sur les maladies infectieuses.

Ses équipes ont accepté de tester sur site le « Référentiel technique contribuant au cahier des charges des ESR ». Ce référentiel a pour objectif de permettre aux ARS de zone de recenser précisément les capacités des ESR. Après publication, l'ESR de Marseille est le 1er volontaire pour participer à une double démarche visant à tester l'outil et à réaliser, en présence de l'ARS, une évaluation du niveau de préparation pour la prise en charge d'un patient REB.

Au cours de 4 réunions préparatoires, sous l'égide de la direction, l'IHU a mobilisé des groupes de travail pluridisciplinaires pour remplir les checklists des 6 premiers chapitres (management, locaux, transport, hygiène, clinique, formation), le 7ème (microbiologie) étant à venir.  Après une réunion de restitution organisée dans le cadre de la Coz du 5 décembre en présence de COREB et de l'ARS, une visite des locaux a été organisée. Elle a permis de suivre le parcours patient : circuit dédié depuis les urgences, secteur ambulatoire pour les patients suspects (consultation et prélèvements), et zone de haut isolement pré-équipée avec 7 à 25 chambres en 3 modules pour les patients - cas confirmés.
Les référents REB se sont engagés dans une véritable démarche qualité. Les items méritant corrections ou améliorations ont été intégrés dans un plan d'action REB élaboré par la cellule restreinte de crise biologique pour 2019. Une réévaluation est prévue en interne dans 6 mois, et dans un an sous contrôle de l'ARS, en liaison avec la Coz REB. Des exercices sont prévus dans l'ESR et l'ensemble de la zone, abordant la prise en charge du patient avec signes de gravité (circuit réanimation) et le transport Corse - ESR.

La réunion de la Coz REB a mis en évidence, parmi les autres points essentiels :
  • les difficultés du transport de patients contagieux de la Corse vers l'IHU,
  • les résultats d'une étude rétrospective nationale sur les patients suspects MERS CoV,  
  • l'inscription de la formation REB dans le plan de formation de l'ESR permettant la rémunération des formateurs-moniteurs, formation destinée en priorité aux acteurs volontaires de 1ère ligne assurant la prise en charge d'un patient durant les 72 premières heures.
Philippe Brouqui, responsable médical de l'IHU, Jean-Yves Reymond CSS et Daniel Pantalacci directeur, direction sécurité et gestion des menaces sanitaires, Hélène Olivier, directrice adjointe et directrice qualité des hôpitaux de La Timone, APHM – Christine Ortmans, ARS

 
Retour à la liste